Sports de combat - MMA - Self Défense Il y a 44 produits.

Sous-catégories

  • MMA - Combat Libre -...

    Les arts martiaux mixtes ou mixed martial arts (MMA), (et anciennement combat libre ou free-fight), sont un sport de combat complet, associant pugilat et lutte au corps à corps. Les deux combattants peuvent utiliser de nombreuses techniques ; selon les fédérations, sont autorisées les techniques de percussion telles que coups de pied, de poing, de genou et de coude, mais aussi les techniques de projections et de soumission (grappling) et quelquefois des techniques particulières de percussion au sol.

  • Krav Maga

    Le krav-maga, parfois écrit krav maga (hébreu קְרַב מַגָּע [ˈkʁav maˈɡa], littéralement combat rapproché), est une méthode d'autodéfense d'origine israélo-tchécoslovaque combinant des techniques provenant de la boxe, du muay-thaï, du judo, du ju-jitsu et de la lutte. Cette méthode, créée par Imi Lichtenfeld, est maintenant une base de l'armée israélienne et des services spéciaux israéliens pour se défendre au corps à corps face aux assaillants. La méthode est utilisée par de nombreux services de police et forces militaires dans le monde tels qu'aux États-Unis le FBI, la DEA, les marines, en France le GIGN, le RAID, la Légion étrangère et au Royaume-Uni les SAS.

  • Pancrace

    Le pancrace est un sport de combat grec, permettant au temps des Jeux olympiques antiques quasiment tous les coups, même les plus mortels. Seules étaient interdites les techniques d'arrachage des yeux et de morsure. De grands champions olympiques de cette époque ont marqué l'histoire comme Polydamas de Skotoussa qui fut champion olympique en -408 ou encore Milon de Crotone. Aujourd'hui, ce sport est une discipline dont le règlement a été revu et corrigé par le gouvernement grec afin de le voir revenir prochainement dans les Jeux olympiques modernes.

  • Penchak Silat

    Le pencak-silat (prononcé "pènechak-silate", qui veut dire "aptitude à combattre (silat) avec des mouvements variés et appropriés (pencak)"1) est un art martial d'origine Indonésienne. C'est une combinaison de deux des courants principaux d'arts martiaux, sports de combat et disciplines associées présents en Indonésie, le pencak présent à Java, Madura et Bali et le silat de Sumatra. Ce dernier ne doit pas être confondu avec le silat au sens générique désignant les arts martiaux pratiqués aux Philippines, au Brunei, en Malaisie, à Singapour, dans le sud de la Thaïlande et plus généralement dans le monde malais et l'Insulinde.

  • Street Fight

    Street fighting is hand-to-hand combat in public places, between individuals or groups of people.[1]
    Unlike sport fighting, a street fight might involve weapons, multiple opponents, and no rules. The venue is usually a public place (e.g. a street) and the fight sometimes results in serious injury or occasionally even death.[1]
    The main difference between street fighting and a self defense situation is that a street fight is avoidable, whereas a self-defense situation is not. The other main difference is that the fight is consensual between both parties. A typical situation might involve two men arguing in a bar, then one suggests stepping outside, where the fight commences. Thus, it is often possible to avoid the fight by backing off, while in self-defense, a person is actively trying to escape the situation, using force if necessary to ensure his or her own safety.[1]

Résultats 1 - 44 sur 44.

Notre sélection

Résultats 1 - 44 sur 44.